conseils-pour-commencer-la-couture

Mini-guide pour apprendre la couture par soi-même

Non, la couture, ce n’est pas inaccessible ! C’est technique mais, comme tout (sauf les maths😆), ça s’apprend. Et il est même possible de débuter la couture gratuitement par soi-même. Patrons idéals pour débuter, tissus faciles à coudre, astuces pour coudre droit… je vous dis tout.

Pour commencer, je vous conseillerais de regarder une vidéo qui montre comment monter un vêtement. Ça désacralisera un peu la couture. Pour ma part, c’est en voyant ce tuto filmé de Make My Lemonade que j’ai eu le déclic. Je me suis dit que, finalement, coudre un vêtement n’était peut-être pas insurmontable. Forcément, au début, ce sera un peu long. Ce ne sera pas parfait… Mais, à force de patience, de pratique et de rigueur, vous mesurerez les progrès accomplis. Au bout d’un an et demi (ou même avant), vous serez même capable de réaliser un manteau 😉

Si vous voulez vous lancer mais que vous avez peur, j’espère que ce « mini-guide » vous aidera à franchir le pas. Je ne suis absolument pas prof de couture, j’ai encore énormément de choses à apprendre, je n’ai aucune formation dans ce domaine et je n’ai jamais pris aucun cours. Il s’agit donc juste de conseils qui m’ont ou m’auraient été utiles lorsque j’ai débuté.

conseils-pour-apprendre-couture

conseils-pour-apprendre-a-coudre-tout-seul

conseils-pour-apprendre-la-couture

Choix du patron

Pour débuter, mieux vaut opter pour des patrons simples qui comportent peu de pièces, au risque de se décourager. Je recommande plutôt de se tourner vers des patrons de créateurs indépendants qui sont souvent mieux illustrés et mieux expliqués que des patrons de magazines. De plus, ils sont réalisés par beaucoup de couturières qui en parlent sur leur blog ou sur Instagram. Cela vous permet d’anticiper les difficultés et de leur demander conseil. La couture rassemble une très belle communauté bienveillante, dynamique et réactive qui sera ravie de vous aider. Les créateurs des patrons eux-mêmes se montrent aussi très disponibles et enclins à répondre à vos questions.

Quelques idées de patrons abordables pour vous lancer :

patron-couture-facile

Si vous vous sentez plus à l’aise avec un support vidéo, il a des marques comme Wear Lemonade, Atelier Scämmit ou encore Pauline et Alice qui réalisent des tutoriels filmés pour vous aider à réaliser leurs modèles. Néanmoins, je ne peux pas vous recommander de modèles en particulier car je n’ai cousu aucun de leurs patrons, sauf la blouse Sotckholm d’Atelier Scämmit que je ne conseillerai pas pour débuter. En effet, elle nécessite quelques ajustements.

Choix du tissu

Pour débuter, il est important de choisir un tissu facile à travailler qui ne soit pas trop fin et pas extensible. L’idéal est un coton (popeline, chambray…) avec un endroit et un envers bien distincts, ce qui vous évitera de vous demander à chaque fois quel côté vous avez devant vous. Au début, banissez les rayures et les carreaux pour ne pas perdre trop de temps à essayer de faire des raccords. Si vous vous lancez dans un sweat Courcelles, sachez que le tissu molleton est également facile à coudre. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire conseiller en magasin pour vous assurer que votre tissu est compatible avec le patron que vous envisagez de coudre.

comment-apprendre-la-couture-seule

Pour ce qui est des boutiques « physiques » que j’aime particulièrement, il y a :

  • Mondial Tissus : je trouve qu’il y a du choix et, avec la carte fidélité, il y a souvent des offres et bonnes affaires. Il est aussi possible d’acheter en ligne.
    ♥ Exemple de tissus trouvés chez Mondial Tissus ici.
  • Toto : il n’y a pas énormément de choix mais il peut y avoir des bonnes surprises. Les prix sont très abordables, ce qui est parfait quand on débute.
    ♥ Exemple de tissus trouvés chez Toto ici.
  • Le Marché-Saint Pierre, tissus Reine, les coupons de Saint-Pierre… Bref, toutes les boutiques qui se trouvent du côté de Montmartre. Vous trouverez là-bas un choix gigantesque, que ce soit en tissus ou mercerie.

Côté boutiques en ligne, malheureusement, je ne pourrai pas vous être d’une grande aide. J’achète très peu sur Internet. J’ai besoin de toucher pour me rendre compte de la texture et de l’épaisseur du tissu. J’ai aussi besoin de voir la couleur en vrai. La seule boutique en ligne que j’ai testée est Pretty Mercerie qui propose des tissus originaux de très bonne qualité. Vous pouvez commander les yeux fermés 😉

Pour commencer, mieux vaut choisir des tissus pas trop chers. Vous trouverez de très beaux cotons en-dessous de 12 euros/le mètre. Au moins, si votre vêtement n’est pas parfait ou si vous avez un raté, vous n’aurez pas la frustration d’avoir gâché un tissu qui coûtait une fortune. Vous trouverez parfois des coupons de 3 mètres. C’est une option assez rentable 😉
♥ Exemple : ce coupon de coton vichy qui m’a coûté 5 euros les 3 mètres (voire plus).

Astuce : Pensez à demander en magasin ou à regarder sur Internet à combien vous pouvez laver le tissu et si vous pouvez le repasser. Ça vous évitera de faire des bêtises et de devoir jeter votre vêtement à la poubelle (histoire vraie 😭)

Choix de la machine

Pour débuter, je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’investir une somme trop importante. Pour ma part, j’utilise une Singer Decorative achetée 140 euros environ sur Amazon lors d’une vente flash. C’est une machine mécanique entrée de gamme qui me convient très bien jusqu’à présent. L’enfilage est facile. Elle propose une trentaine de points et permet de faire les boutonnières en 4 temps (même si je préfère laisser cette mission à Mireille Boutonnières depuis ma mésaventure avec Jane). Cette machine est fournie avec les pieds-presseurs de base (classique, fermeture éclaire, boutonnière…).

machine-a-coudre-debutant

Bon plan : Surveillez Ventes Privées qui fait parfois des ventes Singer, Elna et Husqvarna. Pensez à Lidl qui propose aussi régulièrement des machines à un prix très compétitif.

Matériel nécessaire

  • Une machine à coudre
  • Du papier calque (pour recopier votre patron)
  • Du scotch (pour assembler les patrons PDF)
  • Une grande et une petite règles
  • Un mètre ruban pour prendre vos mesures
  • Un stylo solufix (stylo magique qui s’efface au fer à repasser, parfait pour marquer tous vos repères) et une craie de tailleur
  • Un découd-vite (pour découdre vos éventuelles erreurs)
  • Des épingles
  • Des ciseaux de couturier
  • Des ciseaux de précision
  • Du fil coordonné à votre tissu
  • Une canette remplie avec ce fil

les-incontournables

Prendre ses mesures

Pour déterminer la taille dans laquelle vous allez coudre votre vêtement, il est important de prendre vos mesures correctement. Cette page pourra vous aider. Vous trouverez aussi ces explications dans les livres pour apprendre la couture. Je pense notamment à celui-ci que j’ai utilisé pour débuter.

Normalement, il est conseillé de faire une toile (sorte de brouillon cousu dans un tissu pas cher)  avant de vous lancer dans le vêtement définitif. C’est l’idéal pour s’assurer que le vêtement vous ira bien. Je ne peux que vous conseiller de le faire, même si je suis un mauvais exemple pour ça… Si vous sautez cette étape, lisez le plus de retours possibles sur Instagram ou sur les blogs pour savoir comment taille le patron que vous vous apprêtez à coudre. Et pensez à faire des essayages en cours de route…

Recopier le patron

Une fois que vous avez déterminé la taille que vous allez coudre, il est temps de recopier le patron en vous aidant du papier calque. Cette étape un peu fastidieuse permettra de réutiliser le patron si vous souhaitez le réaliser à nouveau par la suite.

Pour les patrons PDF, veillez à bien suivre les conseils d’impression. Une fois que vous avez scotché l’ensemble des feuilles, vous pouvez soit :

  • couper directement le patron en suivant votre taille (il faudra alors le réimprimer et le scotcher à nouveau si vous envisager de le refaire) ;
  • recopier le patron sur du calque pour pouvoir l’utiliser à nouveau sans devoir le réimprimer.

Lorsque vous recopiez votre patron, veillez à reporter tous les repères et à noter toutes les informations nécessaires (ex : Blouse Sotckholm modifiée / Manche / T.36). Sinon, en accumulant les patrons, vous risquez de vous y perdre…

Vérifiez si les marges de couture sont comprises. Si ce n’est pas le cas, il faut les ajouter. ATTENTION : on n’ajoute jamais de marges au pli. J’en ai fait les frais il y a peu…

Découper le tissu 2

Couper le tissu

Avant tout chose : lavez le tissu et repassez-le soigneusement.

Respectez le droit-fil pour que le vêtement tombe bien.

A l’aide d’épingles, fixez les pièces sur l’envers du tissu en respectant le plan de coupe.

Reportez bien tous les repères. Ça vous évitera des ennuis par la suite, et c’est le seul moyen de réaliser un travail vraiment précis.

Découper le tissu

Utilisez un morceau de masking tape pour noter sur l’envers chaque pièce à quoi elle correspond (dos, devant, manches, etc.). Ça vous évitera de vous y perdre.

Coudre

Prenez le temps de surfiler au point zigzag, comme c’est généralement indiqué dans les consignes. Ça évite au tissu de s’effilocher. Le vêtement fini sera donc plus propre.

surfiler-couture

Epinglez soigneusement (perpendiculairement au bord).

Avant de coudre, vérifiez à chaque fois que vous avez bien positionné les pièces à assembler correctement et dans le bon sens. Sinon, vous risquez de perdre beaucoup de temps à découdre.

Vérifiez à combien vous devez coudre (1 cm ? 1,5 cm ?) et, pour coudre droit, positionnez votre tissu le long du repère correspondant sur votre MAC et cousez doucement en suivant ce repère.

reperes-marges-couture

conseils-pour-coudre-droit

Retirez les épingles au fur et à mesure pour ne pas les abîmer.

Quand les consignes indiquent de bâtir (i.e. coudre d’abord à la main pour maintenir les pièces ensemble avant de les coudre à la MAC), bâtissez. Cette étape peut paraître longue et rébarbative, mais ça l’est toujours moins que de devoir découdre une manche 3 fois parce qu’elle n’est pas parfaitement montée…

Repassez soigneusement et ouvrez toutes vos coutures au fer ou plaquez-les selon ce qui convient. Le repassage est CA-PI-TAL en couture. Camille, du blog Des idées par milliers en parle mieux que moi. Regardez tous ses tests si vous n’êtes pas encore convaincue 😉 Si vous cousez un tissu fragile, posez un chiffon au-dessus pour ne pas l’abîmer ou utiliser une patte-mouille.

Lorsque que vous devez cranter, vérifiez d’abord sur l’endroit que votre couture est correcte. Une fois que vous crantez, il n’y a plus retour en arrière possible. Attention : ne crantez pas trop près de la couture. Le tissu pourrait s’effilocher. Voir la catastrophe ici.

✂️✂️✂️

Je crois avoir fait le tour.  Je complèterai cette liste au fur et à mesure si d’autres conseils me viennent à l’esprit. Si vous avez appris à coudre par vous-même, n’hésitez pas à compléter ce mini-guide en partageant vos astuces en commentaires 🙂

apprendre-couture-gratuitement-

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

16 réponses à “Mini-guide pour apprendre la couture par soi-même

  1. Merci pour cet article qui est utile même pour les grandes débutantes.
    J’ajouterai aussi les patrons de chez Deer and Doe (Arum ou Datura), pour Pauline Alice je dirais la robe Xerea.

  2. Très bien. Je rajouterais un point sur les marges de couture aussi, à ne pas zaper.
    Et dans les patrons faciles pour débutantes, pour moi l’idéal et pas cher c’est le Minute de Aime comme Marie, je crois qu’on ne fait pas plus facile pour commencer.

  3. Merci pour cet article ! Je débute et me lance pour l’instant dans des choses simple, mais c’est toujours super d’avoir des conseils 🙂
    Et tes liens sont tops ! Ca devrait m’aider à réaliser une de mes résolutions 2017 : me faire un top 🙂

  4. Ton article est intéressant et plein de bons conseils.
    Je conseillerai, en plus pour les petits budgets, les machines à coudre de Lidl et Aldi qui sont moins chères que les Singer et qui au vu des retours sont bien plus résistantes.

  5. Bonjour, bonjour 🙂
    Cet article est super, merciii 😀
    J’ai une question sûrement idiote : est-ce qu’on est obligé de faire notre toile dans le tissu adéquat ? Parce que mes mètres de tissus ikea achetés en mode « ça sera super pour me faire la main vu que je suis ultra débutante et fauchée » aimeraient servir 😀 ou est-ce que ça va trop biaiser le test ?
    Merci d’avance pour ta réponse,

    Sofia 🙂

    1. Bonjour Sofia, ta question est complètement pertinente 😉 Pour les toiles, mieux vaut choisir un tissu qui se rapproche de celui que tu utiliseras (en termes d’épaisseur et de tomber). Sinon, effectivement, ça risque de fausser un peu le test. Mais je suis sûre que tu trouveras de super choses à faire avec tes tissus Ikea 🙂 J’espère que tu rejoindras vite le clan des « Couture addictif ». À bientôt !

  6. Merci beaucoup pour cet article.
    Je débute à peine le tricot que je commence aussi à regarder du côté de la couture en pensant aux beaux jours et au printemps… Il est épinglé sur Pinterest pour le retrouver quand j’aurai décidé de me lancer 😉

  7. Merci beaucoup pour tes conseils, c’est vraiment ce qu’on cherche quand on débute! Ton article est très bien fait, je vais sûrement le relire plusieurs fois 🙂 Tu as débuté il y a combien de temps? Je couds depuis quelques mois mais je n’ai toujours pas passé le cap des vêtements, j’en rêve mais ça me semble insurmontable…!
    Merci beaucoup!!! Et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *