blouse-stockholm-atelier-scammit

La vie en rose avec la blouse Stockholm

Vous l’avez peut-être aperçue sur Instagram…  voici la blouse Stockholm d’un petit peu plus près ! Il s’agit du tout dernier patron de l’Atelier Scämmit, un top élégant aux manches plissées qui font tout. A l’occasion de son lancement, le patron est à télécharger gratuitement jusqu’au 1er mai. Après toutes les jolies versions que j’ai vu sur les réseaux sociaux, je n’ai pas résisté longtemps…

blouse-stockholm-rose-likeabobo

© Man L

Pour le choix du tissu, c’était tout vu. Je voulais du rose (ma grande passion) et je voulais du crêpe. J’ai trouvé mon « bonheur » aux Tissus Reine. Mon « bonheur » s’est avéré être une véritable galère à travailler. Matière fuyante impossible à couper proprement, tissu très fin qui ne se repasse pas (pratique pour marquer les plis, etc.)… Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant arraché les cheveux sur un projet.

J’ai eu tellement de difficultés que j’ai même jeté l’éponge pour les plis : je n’en ai fait que 2 au lieu des 4 du patron… Je me dis que si on ne le sait pas, on ne remarque pas. Alors… chut ! 😉

blouse-stockholm-atelier-scammit1

detail-blouse-stockholm

Hormis les quelques plis manquants, j’ai aussi fait quelques adaptations. En effet, j’avais pris soin de lire les divers avis sur la blouse Stockholm avant de me lancer. J’ai donc commencé par faire une toile (événement à marquer d’une croix dans le calendrier 😉 ). En enfilant la toile, comme d’autres, j’ai constaté que les manches étaient un peu étroites et l’encolure un peu trop ras de cou à mon goût (là, tu es contente d’avoir fait une toile !).

J’ai piqué la super astuce de Michèle de Cousu Main : j’ai rajouté une bande de 3cm de largeur au milieu de ma manche. J’ai remonté les nouvelles manches sur ma toile, et Ô magie !, tout tombait alors très bien : les manches, l’encolure et même les pinces.

Sur ma version finale, j’ai aussi un peu réduit les manches. Je trouvais que les « volants » étaient un peu trop longs. Pour les mettre à la longueur qui me convenait, j’ai fait un double-rentré de 1cm au lieu de 0,6cm.

blouse-stockholm-conseils

© Man L

blouse-stockholm-crepe

© Man L

blouse-stockholm-couture

© Man L

Je regrette un peu d’avoir choisi un tissu aussi difficile à travailler. Mes plis sont loin d’être parfaits et je trouve ça un peu dommage. Et en même temps, j’adore le rendu de ce tissu infroissable. C’est donc un mal pour un bien.

En tout cas, je recommande ce patron très bien expliqué qui permet de faire des finitions parfaites avec les coutures anglaises. Quel bonheur d’avoir un travail aussi propre à l’intérieur qu’à l’extérieur (je n’aurais pas cru dire ça un jour, moi, l’impatiente 😀 !).

8 réponses à “La vie en rose avec la blouse Stockholm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *