jumpy-readytosew-dos

Jumpy des champs

Après le top Louise, on poursuit avec le pantalon Jumpy au beau milieu des champs. Liberty et ballots de paille, on ne pouvait pas trouver mieux, non ?

Jumpy, c’est le petit dernier de Ready to Sew. Dès que j’ai vu les premières réalisations sur Instagram (notamment celle-ci), j’ai complètement flashé ! J’ai toutefois mis quelques jours à me décider à acheter le patron. J’avais quelques craintes : que le nœud ne m’aille finalement pas, que le pantalon soit trop taille haute, qu’il ne soit pas confortable…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai quand même regardé d’autres patrons de pantalons qui pourraient aller dans ce (faux) liberty Toto avant de me ruer sur Jumpy mais, rien à faire…. Je l’avais bien en tête !

Le patron PDF

Finalement, je ne regrette pas du tout d’avoir craqué. Pour commencer, j’ai adoré le PDF proposé par la créatrice qui permet de n’imprimer le patron et les explications que dans la taille et la langue souhaitées. C’est un petit plus très appréciable, tout comme le lien vers une playlist à écouter en « travaillant ». Quelle bonne idée !

La réalisation

Pour ce qui est de la réalisation, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières (mis à part pour le passant, mais c’est sûrement dû à mon esprit peu logique 😁). Tout est clair. La créatrice renvoie même vers 2 méthodes différentes permettant de piquer la fourche. Pour la première fois, j’ai donc testé la méthode dite « classique » au lieu de la méthode simple. Et tout s’est bien passé ! C’est beaucoup plus facile que ce que je pensais 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

pantalon-couture-liberty

Le nœud

J’ai cousu ce tout premier Jumpy en 36, en conservant les poches. J’ai un peu paniqué au moment de fermer le pantalon. Je ne trouvais pas du tout comment il fallait former le nœud. Heureusement, il y a une petite vidéo ici 😅 Il m’a fallu plusieurs essais avant de comprendre parfaitement la technique. Maintenant que j’ai le coup, je l’adore et je trouve ce système de fermeture vraiment très astucieux et original. Un pantalon sans zip invisible, fermeture éclaire ou élastique, il fallait le faire ! Et surtout, je trouve ce pantalon extrêmement confortable, ce qui n’est pas toujours le cas des vêtements que j’ai pu coudre… (notamment le short Chataigne).

Le bilan

Je suis ravie de cette version fraîche et estivale. J’ai délibérément zappé le revers pour le porter un peu « à la cool » cet été. Toutefois, je pense faire cette finition incessamment sous peu pour porter Jumpy de façon plus habillée à la rentrée, avec des derbies.

Et puis je pense faire une autre version de Jumpy un jour ou l’autre, pour l’automne ou même l’hiver. Je rétrécirai légèrement le bas de jambe que je trouve un petit peu large. J’ai l’habitude de porter des pantalons plus ajustés au niveau de la cheville. Je tenterai peut-être de le coudre une taille en dessous car je trouve cette première version un tout petit peu grande. A suivre…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si ce patron vous tente ou si vous avez un patron de pantalon coup de coeur, n’hésitez pas à me le dire en commentaires 🙂

PS : Pour voir Jumpy en action, c’est par ici 🙊

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

10 réponses à “Jumpy des champs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *