top louise couture

Le top Louise inspiration layette

On a profité du 15 août pour fuir Paris pour la première fois depuis juillet. Après plusieurs semaines de travaux plutôt intenses, on était bien contents d’aller passer un week-end ressourçant en pleine campagne. Et autant joindre l’utile à l’agréable : j’ai glissé dans ma valise mes derniers vêtements cousus pour pouvoir les prendre en photo sous le regard ébahi des vaches tranquillement. En prime, je vous glisse quelques images de la Bourgogne, en espérant que ça vous donne envie d’aller découvrir cette région magnifique.

On commence avec le top Louise de République du chiffon. Cousu sur un coup de tête, c’est un vrai coup de coeur. Alors que, d’habitude, je réfléchis longuement à mon tissu que j’achète une fois que j’ai le patron entre les mains, cette fois-ci, c’était le cheminement inverse. Pour réaliser ce tout premier top Louise, j’ai tout simplement pioché deux tissus dans mon stock de chutes, sans trop réfléchir. Mais sans prendre trop de risques non plus… En bleu et blanc, ce haut ne pouvait que me plaire 😉

Les tissus

Le tissu rayé avait été acheté au marché Saint-Pierre pour ma Parisienne en été. Le tissu blanc a miraculeusement survécu au déménagement. Il avait servi à confectionner mon tout premier haut. J’ai choisi deux tissus différents pour faire ressortir le très bel empiècement. Les couleurs font un peu layette mais j’assume 😁

louise-republique-du-chiffon-bretelles

louise-republique-du-chiffon-dos

Les bonnes raisons d’adopter le top Louise

Les 3 points positifs de ce haut ? Il est économique, rapide à coudre et facile à porter.
Je développe :

  • économique car il ne demande que 80 cm de tissu (parfait pour recycler les chutes !)
  • rapide à coudre si on ne compte pas l’heure passée à retourner s’acharner sur les bretelles (munissez-vous d’un crochet retourne biais, il paraît que c’est un outil formidable)
  • facile à porter : au-dessous d’un short, d’un jean, d’un pantalon fluide… tout lui va !

La taille

Concernant la taille, je n’ai pas vraiment rencontré de problème. Comme expliqué sur Instagram, le haut forme de petits plis sous l’encolure. Après avoir hésité à descendre légèrement les bretelles, j’ai fini par m’y faire. Si je fais une autre version, je suivrai les conseils d’@encoreuneetoile qui m’a soufflé de faire un SBA (ajustement pour poitrine menue). J’ai en effet cousu le haut en 36 pour un tour de poitrine qui s’approche dangereusement du 34 🙊

Les bretelles

J’ai vu que beaucoup avaient choisi de déplacer les bretelles de Louise afin qu’elles se positionnent au-dessus de celles du soutien-gorge. Pour ma part, j’ai fait le choix de les laisser comme sur le patron. Je trouve que le côté asymétrique apporte un petit plus au haut 🙂 Et puis si on ne veut vraiment pas voir les bretelles du soutien-gorge, on peut toujours porter un bandeau.

 top-louise-couture

top-louise-rdc

Pour conclure, je dirais que le top Louise est un indispensable du dressing d’été, qui ne paie pas de mine, mais qui fait son petit effet avec son empiècement joliment dessiné. Mention spéciale pour le dos !

dos-louise-pattern

Et la Bourgogne alors ?

tournesol-bourgogne

champ-bourgogne

paysages-bourgogne

moulin-bourgogne

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas me laisser un petit mot 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5 réponses à “Le top Louise inspiration layette

  1. Toujours aussi jolie ta version , tu as bien raison d’assumer son « côté layette » il te va très bien!
    Et merci pour ta mention à notre échange via Instagram, si on peut s’apporter quelques conseils et astuces c’est le principal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *