Aime-comme-macaroni-vichy-1

Mon Aime comme Macaroni en coton vichy

Ça faisait longtemps qu’il ne m’était pas arrivé des misères en couture mais, cette fois-ci, je l’ai bien cherché… Je me suis en effet lancée dans un Aime comme Macaroni en coton, sans faire de toile, tout en sachant pertinemment que le patron était prévu pour un tissu stretch.

La taille

J’avais quand même pris le temps de faire des recherches sur les blogs couture et sur Instagram pour déterminer quelle taille coudre. Apparemment, il était tout à fait possible de le réaliser dans sa taille habituelle.

Après avoir abaissé l’encolure de 1,5 cm (pour passer la tête) et élargi légèrement les manches, je me suis donc armée de mes ciseaux et j’ai coupé la taille que j’ai l’habitude de porter pour les patrons de Aime comme Marie. J’ai également coupé deux volants en plus afin de les doubler. Je ne me voyais pas faire un ourlet très fin tout le long…

Aime-comme-macaroni-coton

Les difficultés

Jusqu’à l’assemblage des volants, tout se passait bien. C’est avec les manches que les galères ont commencé. Impossible d’y passer le bras, et les emmanchures étaient trop serrées… J’ai franchement hésité à transformer ce Macaroni en top sans manches (ça n’avait pas l’air mal !) mais ça aurait voulu dire que je n’aurais pas pu le porter avant l’été prochain. Et, ça, pour moi, c’est inconcevable ! Ceux qui me connaissent savent que quand j’achète quelque chose, il faut que je le porte dans la minute. C’est pareil pour la couture 😁

J’ai donc abaissé les emmanchures de 1 cm de chaque côté. Puis, j’ai improvisé une toile de manche dans mon vieux drap favori. J’ai élargi les manches au niveau du coude, je les ai redessinées et je les ai bâties sur mon Macaroni. Je n’ai pas retravaillé l’embu car il me semblait trop important sur la manche initiale. Une fois la toile de manche validée, j’ai coupé mes nouvelles manches puis je les ai assemblées au buste.

haut-a-volants-couture

Vient le moment fatidique de l’essayage définitif du vêtement. Et, là, nouvelle galère… Le haut est très étroit en bas. C’est une véritable mission de rentrer dedans ! Je me suis alors dit que j’allais découdre les coutures côtés et jouer un peu avec les marges. Mauvaise idée : le tissu étant très fin, on voit les marques de couture quand on le découd. Je me suis empressée de recoudre les coutures au même endroit avant de faire plus de bêtises… Tant pis pour moi, je n’avais qu’à faire une toile !

Aime-comme-macaroni-conseils

aime-comme-macaroni

Le bilan

Résultat : mon Macaroni est aussi facile à enfiler qu’un slim taille 24 tout droit sorti de la machine à laver, aussi facile à retirer qu’une paire de bottes d’équitation trop serrées mais, une fois que je suis dedans, j’arrive à respirer 😅 Malgré mes modifications, je n’irais pas tester la solidité des emmanchures en boîte de nuit… Je crois que j’aurais dû rajouter un peu d’embu lorsque j’ai redessiné mes manches et j’aurais pu les élargir davantage car ça manque encore d’aisance. Mais j’arrive à plier les coudes et à lever (un peu) les bras. La preuve plus bas 😉

Bref, mon Macaroni est portable mais pas confortable. D’après les retours que j’ai pu avoir sur Instagram, il vaut mieux le coudre deux tailles au-dessus de sa taille habituelle. Si j’ai le courage, je réessaierai de le faire car je l’adore et il me reste encore du tissu comme celui-ci (j’avais acheté un énorme coupon vraiment pas cher comme je vous le disais ici). Je songe aussi à une version en crêpe ou en sweat… Mais on ne peut pas tout faire, et surtout, mon armoire est déjà bien remplie… (et, en même temps, il faut bien rentabiliser ce patron vendu 14 euros qui n’existe malheureusement pas en pdf 🙁 )

aime-comme-macaroni-coton-2

Aime-comme-macaroni-taille

Aime-comme-macaroni-volants-coton

  • Patron : Aime comme Macaroni / Aime comme Marie
  • Tissu acheté dans une boutique dont je ne me rappelle plus le nom près du marché Saint-Pierre
  • Modifications : encolure abaissée de 1,5 cm, emmanchures abaissées de 1 cm, manches élargies et redessinées.


aime-comme-macaroni-manchesLa preuve que je peux plier (un peu) les coudes et lever les bras (pas très haut).

Si cet article vous a plu ou si vous êtes solidaire dans la galère, n’hésitez pas à me laisser un petit mot 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

13 réponses à “Mon Aime comme Macaroni en coton vichy

  1. Ma première galère couturesqeu était à mes tout début. J’avais en prime dessiné un patron home made d’après un t-shirt en jersey, pour le coudre ….. en lin ! Comme toi il n’est pas simple à enfiler mais je l’aime bien quand même et il ne permet pas le moindre écart par contre. Bon je dois avouer que ça fait un petit moment que je ne l’ai pas mis 🙂 Ton macaroni est très sympa en tout cas, c’est un des nombreux patrons que j’ai mais que je n’ai pas encore cousu….

    1. Ah ah ! C’est tout à fait quelque chose que j’aurais pu faire aussi ^^ On va dire que c’est en faisant des erreurs qu’on apprend. Sinon, tu vas voir, quand on choisit bien sa taille, le macaroni est tout simple à coudre. J’ai hâte d’en refaire un !

  2. C’est rageant mais tu as ainsi pu voir toutes les petites erreurs à corriger pour ta prochaine version! c’est ta toile, finalement 😉 Je voulais le coudre pour une de mes filles en coton, donc tes essais vont me servir, merciiiiiii !!

    1. Tu as raison ! C’est sûr que mes modifs me serviront. Et puis ça m’a forcée à réfléchir un peu et à apprendre agrandir une manche, baisser des emmanchures. C’est peut-être ce qu’il me fallait pour me lancer doucement dans le pattern hacking 😉

  3. Moi qui pensait essayer dans une gaze de coton, tu m’en dissuades. Tout l’intérêt de ce modèle est de le porter ajusté je trouve. (J’ai un haut des petits hauts qui ressemble beaucoup et que je trouve trop grand justement)
    Merci de ce retour!

    1. Je pense que c’est jouable quand même. C’est moi qui me suis vraiment plantée de taille… Il faudrait tenter 2 tailles au-dessus mais faire une toile 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *